Rapport Activité 2020 

 

Vous allez découvrir le rapport d’activité de l’année 2020 de l’EPTB Vilaine qui a été marquée par la crise sanitaire et le renouvellement de son Comité Syndical.
Je remercie les élus du précédent mandat pour avoir été disponibles afin de faire fonctionner la gouvernance et aussi pour le travail accompli jusqu’à l’installation du nouveau Comité Syndical.

Je souhaite la bienvenue aux nouveaux membres qui nous ont rejoint en cette fin d’année (Région Bretagne et la communauté de communes d’Erdre et Gesvres). Avec ces arrivées, l’EPTB Vilaine regroupe quasiment tous les
EPCI et collectivités importantes du bassin de la Vilaine. Je remercie également les équipes qui ont été très sollicitées par ces évolutions de missions et notamment pour la mise en oeuvre du transfert des compétences "Prévention des inondations" (PI) et "Gestion des Milieux Aquatiques" (GEMA) des EPCI, selon leur souhait.

Le calendrier des travaux 2020 a été perturbé par les périodes de confinement mais l’essentiel a été fait pour ouvrir l’année 2021 sur de belles perspectives. Avec les collègues, nous avons renforcé la gouvernance
collégiale. Nous construisons les bonnes solutions de pilotage et d’organisation par des conventions de transfert ou de délégation de compétences, pour mettre en oeuvre ensemble la gestion des milieux aquatiques sur deux
principes :
- Une commande politique qui émane des EPCI sur un programme d’actions proposé et à mettre en oeuvre par l’EPTB Vilaine ;
- Une convention financière entre l’EPTB Vilaine et chaque EPCI (voire un groupement d’EPCI).

Je souhaite que nous poursuivions l’action de manière décentralisée, dans la subsidiarité, par unité de gestion comme celle de la Vilaine Aval qui vient de se mettre en place avec succès et efficience. C’est-à-dire travailler dans la transparence des opérations engagées sur commande des EPCI, en bénéficiant de l’expertise de l’EPTB Vilaine (ingénieurs, techniciens, financiers sans oublier les personnels qui viennent de rejoindre l’EPTB Vilaine pour renforcer et apporter de nouvelles compétences).

Je remercie également l’ensemble de nos partenaires financeurs très engagés à nos côtés (Agence de l’Eau, Régions, Départements… ) qui nous accompagnent dans le montage de nos dossiers.

Je ne saurais oublier les autres missions de l’EPTB Vilaine, en particulier la production et le transport d’eau potable (18 millions de m3 en 2020) pour une population de près d’1 million d’habitants. Nous avons terminé la
première phase de restructuration de l’usine de production d’eau potable ; ceci permet de renforcer la sécurisation de l’approvisionnement et d'accroître encore la qualité de l'eau produite et distribuée.

Cela passe évidemment par l’amélioration significative de la qualité des masses d’eau. Tous les acteurs sont déjà à pied d'oeuvre mais il faut amplifier l’action, se donner des objectifs ambitieux. Je ne saurais oublier l’Agence de
l’Eau, les Régions et Départements qui nous apportent des financements importants et indispensables, en contractualisant avec les territoires et l’EPTB Vilaine.

Je salue le dynamisme des missions autour de la biodiversité, notamment les actions Natura 2000 Marais de Redon mais aussi le nouveau «Natura 2000 Estuaire et baie de Vilaine» qui avance malgré la situation sanitaire.

Les grands ouvrages, éléments économiques forts et qualifiant notre territoire sont aussi essentiels. A Arzal, nos barragistes sont à la manoeuvre pour gérer la crue et, avec la Compagnie des Ports du Morbihan, pour veiller à la
navigation. Il ne faut pas oublier nos trois grands barrages de l’amont de la Vilaine (la Valière, la Cantache et Haute-Vilaine), désormais gérés par l’EPTB Vilaine depuis début 2020.
Tous ces éléments montrent l’accroissement de nos missions, de notre périmètre de compétence et géographique. Il en résulte une ardente obligation de l’exercer pleinement et de répondre aux attentes de toutes les parties prenantes dans ce nouveau mandat qui débute en 2020. Élus et agents sont à la tâche.

La mise en oeuvre d’une politique de bassin et l’intégration des nouvelles équipes d’élus sont au coeur de nos préoccupations pour réussir ensemble notre mission. Nous allons donc travailler à construire et partager une vision
commune de notre mission et de nos objectifs. Elle va débuter par un état des lieux normé des masses d’eau. Nous devons travailler sur la fixation d’objectifs d’amélioration de la qualité de l’eau, dans la plus grande concertation avec tous les acteurs, dans un esprit de solidarité entres les territoires (urbains, métropolitains et plus ruraux). Nous devons renforcer le lien, les financements entre le petit cycle et le grand cycle de l’eau.

La production d’eau potable a notamment besoin de milieux aquatiques et de rivières de bonne qualité. Avec les maîtres d’ouvrages producteurs d’eau potable, les EPCI, les départements et les régions, l’EPTB Vilaine doit être le fer de lance des actions sur la gestion de la ressource et se donner des objectifs ambitieux, partagés par tous.
Nous allons construire ensemble une feuille de route pour le prochain mandat (2020-2026) et au-delà. En particulier, en définissant notre programme d’investissements sur les ouvrages, en définissant un programme d’actions. Des projets essentiels comme la finalisation de la construction du Feeder AVA (Aqueduc Vilaine Atlantique qui va relier l’usine de Férel à celle de Villejean à Rennes) et la relance de construction du projet de seconde écluse du Barrage d’Arzal sont des priorités. Tout ceci dans une démarche collégiale, au sein du Bureau en particulier.
Ayons l’ambition d’accompagner cette transformation écologique dans le petit et dans le grand cycle de l’eau, indispensable à la vie et au développement de nos territoires !

L’année 2021 sera une année capitale pour accélérer les actions en matière de gestion des milieux aquatiques sur de nombreux sous-bassins, pour poursuivre et intensifier le travail de grande qualité accompli par les Syndicats de Bassins Versants de l’amont de la Vilaine en créant deux nouvelles unités de gestion sur les territoires de la Vilaine amont.


Je vous souhaite une bonne lecture.


Jean-François MARY
Président de l’EPTB Vilaine

Rapport Activités 2019
Rapport d'Activités 2020

 

lamp

Portail cartographique

lamp

Ressources documentaires

lamp

Données quantitatives

lamp

Ressources pédagogiques

Aller au haut